Post In Paris – L’Impasse Mexicaine

Pour sa toute première édition, le festival Post In Paris a choisi d’investir le Bus Palladium pendant deux jours entiers. La programmation était dédiée à la musique post-rock / math-rock, mais aussi post-metal, post-hardcore. Une vingtaine de groupes se sont relayés, de 11h à minuit, pour des chevauchées de guitares, et des envolées lyriques sur de lourdes batteries. Le Transistor en a profité pour découvrir L’Impasse Mexicaine.

l’Impasse Mexicaine


Dans le genre, L’Impasse Mexicaine paraît au premier abord plus post que math, car les musiciens prennent bien leur temps avant de soudainement exploser – oui à la Explosions in the Sky. Bref, tous les codes du style sont présents, et le public réagit bien. Par moment le groupe fait une petite embardée plus violente, mais peuvent aussi bien rester sur une mélodie lancinante tournant autour de 3 notes, comme une berceuse qui rassure pour mieux pouvoir emporter le morceau.

Mais L’Impasse Mexicaine n’a pas fini de faire le tour des genres: ils embrayent sur du math-rock, et commencent à osciller entre les envies. On a à peine le temps de se mettre dans un rythme que ça part dans du contemplatif, avec des batteries tribales contrastées par des touches légères aux claviers. Parfois, on voit pas trop où il veulent en venir, un peu comme s’ils étaient encore en train de chercher leur orientation. Et pour confirmer cette théorie, le groupe finit sur des rythmes plus urbain, avec des tonalités orientales, qui pourrait très bien partir en Rage Against The Machine s’ils avaient des micros.

Quelque part, c’est ce qui les rend excitants : L’Impasse Mexicaine peut faire ce qu’il veut, ils vont sûrement réussir à nous surprendre !

YouTube Preview Image

Réclame

L’Impasse Mexicaine sera le 24 juin aux Cuizines de Chelles


Remerciements : François S.

Catégorie : (re)Découvertes
Artiste(s) :
Salle(s) :
Evenement(s) :

Et toi t'en penses quoi ?

Plugin from the creators of iPhone :: More at Plulz Wordpress Plugins