Lord Huron au Pop Up du Label

Dans les dernières sorties, il y avait un album qui revenait régulièrement sur la platine : Strange Trails, le deuxième album de Lord Huron. Comme une bande son d’un western de Roberto Rodriguez et Quentin Tarantino, avec une mélancolie dans les paroles aux accents de plus-rien-à-perdre. Rapidement la date au Pop-Up du Label, avec en première partie Bhi Bhiman qui donne dans la folk plus traditionnelle, a affiché complet.

Lord Huron


Bien chauffée par la reprise de Gnarls Barkley par Bhi Bhiman, la foule est prête pour ce voyage au bord du lac Huron. Au départ projet solo, Ben Schneider a ensuite choisi de s’entourer d’amis du Michigan. Du coup, la scène trop petite pour contenir tous les musiciens, alors que l’album apporte justement cette impression de grands espaces. Lord Huron commence – comme sur l’album – avec le déchirant ‘Love Like Ghost’.

Après des paroles dramatiques – “If I can’t have you, then no one else will” – le groupe continue, suivant toujours l’album, avec le plus enlevé ‘Until The Night Turns’, puis la dense ‘Dead Man’s Hand’… Comme on ne voit pas grand-chose dans la salle blindée, on commence à douter de l’intérêt d’être venu le groupe en live ! D’autant plus que Ben Schneider est un peu avare en échanges avec le public.

Pour les fans de la première heure, Lord Huron dévie de sa tracklist pour proposer ‘Lonesome Dreams’, tirée du premier album éponyme. Ben Schneider part dans ses histoires prenantes, poignantes même sur ‘Cursed’, pour une folk en équilibre entre country et pop. La foule l’accompagne sur les routes de ‘Way Out There’ qui mènent à l’éclatant ‘Meet Me In The Woods’ – comme un étrange écho au premier ‘Love Like Ghost’…

Au final, la pop-folk de cet amoureux d’Elvis Presley n’est pas forcément aussi épique que la production du disque ne le laissait entendre. Et sur scène, on ne ressent pas l’apocalypse qui menace au détour des compositions… Mais si sa musique paraît empruntée par moments, sa vision si romantique et pourtant si réaliste est suffisamment bien amenée pour chambouler le temps d’une chanson.

YouTube Preview Image

Réclame

Strange Trails, le deuxième album de Lord Huron, est distribué chez PIAS.
Lord Huron sera en concert au Shepherd’s Bush Empire de Londres le 11 novembre


Remerciements : Claire et Jennifer [PIAS]

Catégorie : A la une, Concerts
Artiste(s) :
Salle(s) :
Production(s) : ,
Ville(s) :

Une réaction »

  • Entretien avec Lord Huron - Le Transistor | Le Transistor :

    […] de science-fiction, Ben Schneider déverse ses sentiments les plus tourmentés. Lors de son passage au Pop Up du Label pour un concert affichant complet, Le Transistor est parti partager une bière, comparer ses tatouages et échanger sur ce nouvel […]

Et toi t'en penses quoi ?

Plugin from the creators of iPhone :: More at Plulz Wordpress Plugins