All We Are et Marika Hackman au A Nous Paris fireworks!

Au Badaboum, le festival A Nous Paris fireworks! s’offrait un joli plateau avec Marika Hackman, All We Are et Alvvays. Trois styles totalement différents puisque Alvvays s’essoufle sur une tendance dream pop qui semble s’être tarie (c’est pourquoi nous ne nous étendrons pas sur le sujet), All We Are surfe sur la nouvelle vague très funky et Marika Hackman se plonge dans les poètes pour livrer des compositions raffinées.

Marika Hackman

Au milieu de la scène, encadrée par une batterie et un clavier, la jeune femme paraît peu assurée. La première chose qui frappe c’est à quel point sa voix grave contraste avec son visage poupon. Mais ne vous fiez pas à sa blondeur ! Son expression stoïque et ses sourcils froncés soulignent le sérieux de ses compositions. Car on ne badine pas avec Marika Hackman ! On peut danser légèrement sur des airs lascifs, mais non sans prêter attention aux paroles.

Elle n’échange pas quand elle s’accorde, c’est sa musique qui devra se charger de séduire la foule, et non ses sourires. Et de fait, ses mélodies légères, auxquelles la batterie vient donner de l’aplomb, n’ont pas besoin d’être emballées d’un ruban pour toucher. Elle paraît réservée, mais sa voix, forte et néanmoins agréable, s’adresse directement à son public, comme venant directement du cœur. Et parvient ainsi à donner le vertige sur l’innocente (d’apparence ) ‘Cinnamon’.
YouTube Preview Image

All We Are


Depuis l’avènement de Jungle, il semble que les gens aient de plus en plus envie de danser. Et All We Are propose la bande son groovy parfaite. Mais au lieu de copier Jungle, qui se contente de balancer des tubes parfait mais vides, All We Are soigne sa production et élabore ses compositions pour leur donner de la profondeur. Ainsi à trois sur scène, ils font plus d’effet que leurs compatriotes n’y parviennent à une dizaine sur le plateau.

Après une chaleureuse entrée en matière sur ‘I Wear You’, All We Are plonge la salle dans une moiteur sexuelle avec ‘Feel Safe’. Le public commence à se prendre au jeu sur l’éthéré ‘Ebb/Flow’, et se laisse aller à la sexy ‘Utmost Good’ qui s’empare des hanches.

Mais bientôt, les voix haut-perchées tapent un peu sur le système. La reprise de Caribou pourra faire basculer quelques circonspects, mais le trio perd tout le monde dans sa ‘Something About You’ qui ne mène nulle part… Enfin, l’efficace single ‘Keep Me Alive’ clôt un set en dent de scie. A se demander si l’exercice dépassera l’effet de mode, et si le groupe dépassera le stade du premier album.

YouTube Preview Image

Réclame

All We Are, le premier album de All We Are, est paru chez Domino Records.


Remerciements : Melissa Of Course !

Catégorie : Concerts
Artiste(s) : ,
Salle(s) :
Evenement(s) : ,
Production(s) :
Ville(s) :

Et toi t'en penses quoi ?

Plugin from the creators of iPhone :: More at Plulz Wordpress Plugins