Public Service Broadcasting à la Flèche d’Or

Aux Trans Musicales de Rennes, Le Transistor avait croisé la route des Public Service Broadcasting. Un projet qui paraissait assez conceptuel, mêlant des vidéos d’archives du British Film Institute (l’équivalent de l’INA en Grande Bretagne), et des samples de dialogues de films sur des plages instrumentales. Le duo était en concert à la Flèche d’Or pour enfin présenter leur Inform – Educate – Entertain au public parisien.

Rapidement on se rend compte que la musique de Public Service Broadcasting n’a pas besoin de ce concept. Tout comme J. Willgoose, Esq n’a pas besoin de ses lunettes – puisqu’il ne les porte pas durant les balances. C’est juste pour le style… De même, comme il l’a avoué en interview, les samples de dialogue de film sont là uniquement parce qu’il n’ose pas chanter !

Parce que leurs compositions sont complètes, parfois rétro-futuriste, parfois tribales, parfois post-rock. Les références sont claires, comme ‘The Now Generation’ qui rappelle ‘The Model’ de Kraftwerk. A l’instar du groupe phare de la musique électronique, le propos est mis en avant, souligné par les vidéos. D’ailleurs, leur ‘Theme From PSB’ répète inlassablement « The importance of ideas and information ».

A mesure que le concert avance, le public se détache des images, et se laisse happer par la musique. Sur le mélancolique ‘Night Mail’, le banjo fait place aux guitares qui emportent le morceau. Public Service Broadcasting cherche à recentrer l’attention sur les vidéos avec une chanson sur le patinage au Pays-Bas, mais c’est à nouveau la spirale musicale qui entraîne le spectateur. Et, dans ‘If War Should Come’, ce sont plus les clochettes qui inquiètent que les masques à gaz à l’écran.

Entre deux morceaux aux tonalités sérieuses, Public Service Broadcasting se cache encore derrière ses ordinateurs, pour s’adresser au public au travers d’un vocodeur : leur humour de geek permet d’égayer l’ambiance. Puis après un ‘Spitfire’ très Mogwai-esque (ils ont d’ailleurs enregistré dans le studio des Ecossais), c’est la planante ‘Lit Up’ qui vient adoucir le set. Enfin, ‘ROYGBIV’ – qui raconte l’avènement de la couleur à la télé – ouvre sur leur final ‘Everest’.

YouTube Preview Image

Au final, tout l’aspect historique est très intéressant, mais c’est l’atmosphère qui se dégage de leurs compositions musicales qui restera après le concert dans les mémoires.

Réclame

Inform – Educate – Entertain est le premier album de Public Service Broadcasting
Public Service Broadcasting seront en première partie des Manic Street Preachers le 23 may au Bataclan, ils seront au festival Glastonbury, et au Heart of Glass, Heart of Gold en septembre à Ruoms, Ardèche (07) !!


Remerciements : Laure (Alias)

Catégorie : Concerts
Artiste(s) :
Salle(s) :
Production(s) :
Ville(s) :

Et toi t'en penses quoi ?

Plugin from the creators of iPhone :: More at Plulz Wordpress Plugins