La Femme au Pan Piper

Il y a deux ans, La Femme faisait sensation. Depuis, le groupe avait quelque peu disparu, laissant un parfum de mystère dans son sillage pour maintenir l’attention. Les gamins capricieux ont réapparu avec un contrat chez Barclay, annonciateur d’un premier album. Pour présenter leur Psycho-Tropical Berlin, ils avaient choisi le Pan Piper, lieu en pleine recherche de public hispter pour développement. Là où n’importe quel groupe soigne son entrée dans l’industrie, pour La Femme, le ton était au badinage.

La Femme par JF Julian

La Femme par JF Julian

Leur concert de la Cigale avait laissé une impression de maîtrise totale de leur image : des jeunes gens tirés à quatre épingles qui balancent une pop émoustillante aux paroles grinçantes sur des rythmes glaçants. Ce soir, le sombre plane toujours autant, avec deux ombres aux diadèmes surchargées de miroirs qui se meuvent lentement pour occuper l’espace tout au long de l’introduction. Mais quand le groupe débarque enfin, c’est la surprise : aucune cohérence, couleurs dans tous les sens, dans une ambiance plus rétro-futuriste qu’apocalyptique.

Une fois remis de ces émotions visuelles, on applaudit le soin apporté à la scénographie, et se plonge dans la noirceur de ‘Packshot’. Seulement ‘Hypsoline’ se révèle rapidement décevant, car les deux chanteuses, peu habituées à chanter à l’unisson, n’ont pas travaillé leurs harmonies. Visiblement terrorisée, Clémence n’arrive pas à tenir l’intensité sur ‘Le Blues de Françoise’. Qu’à cela ne tienne, ‘Paris 2012’ devrait effacer ce mauvais souvenir, mais la bande de pote qui tient le plateau préfère se marrer à balancer de la bière au lieu de se concentrer sur le set. Ils compensent alors le manque de justesse du chant sur ‘Nous Etions Deux’ par un jeu scénique grandiloquent. Devant cette approximation, l’enthousiasme de la foule commence à s’essouffler.

It’s Time To Wake Up’ rassure par son ton naturellement pénétrant, et finalement qu’ils s’amusent sur leur single ‘La Planche’ ne dérange pas tant que ça, voire le côté décadent de ‘Anti-Taxi’ est assez distrayant. Mais petit à petit, il devient flagrant qu’ils se reposent sur les riffs sans penser au public. Leur mélange incompréhensible de burlesque et d’eurodance n’est pas préparé, tout au plus une improvisation qui se barre en vrille… Sauf que leurs délires ne semblent pas faits pour être partagé.

La Femme persiste, persuadé qu’ils sont d’être suffisamment bons pour se permettre un foutoir scénique non organisé. ‘Télégraphe’ – qui manque cruellement à l’appel sur l’album – ravive les esprits, malheureusement enchaîné par un ‘La Femme Ressort’ sur laquelle même le batteur a l’air de s’ennuyer. Enfin, leur reprise de Marie et les Garçons se chargera de traduire le fin mot de ce concert : ‘On a rien à dire’.

YouTube Preview Image

Réclame

Psycho-Tropical Berlin, le premier album de La Femme, est paru chez Barclay.
La Femme sera en concert au Printemps de Bourges, aux Eurockéennes, et au Trianon le 14 novembre 2013.
Lire le live report de La Femme à la Cigale pour le festival des inRocKs Black XS
Lire l’interview de La Femme


Remerciements : Pauline (Barclay)

Catégorie : A la une, Concerts
Artiste(s) :
Salle(s) :
Production(s) : ,
Ville(s) :

5 réactions »

  • Nice Guy Eddie :

    moi c’est d’avoir une nana qui prenait des notes à coté de moi pendant tout le concert qui m’a pété mon groove 😀 !

    Plus sérieusement, c’est vrai que c’était un peu triste de voir des jeunes gens dans cette mjc faire un concert digne d’une mjc…

    en fait même leur setlist était un peu bancale. c’était la quatrieme fois que je les voyait sur scène, cela aurait dù être le point d’orge de leur parcours “indie” et en définitive c’était le moins bon de leur set. D’ailleurs l’ambiance était bof bof.

    La femme est un groupe sympa,accessible et plutot talentueux à qui je ne souhaite que des bonnes choses, j’espère vraiment qu’ils vont se remettre en question et garder en tête que de boire de la biere sur scène en plein concert en étant nonchalant tout en restant crédible, c’est pas donné à tout le monde.Quand il y à plus de bordel et d’agitation sur scène que dans la salle, c’est jamais un bon signe :)!

    super site en tous cas, j’aurais au moins gagné ça !

  • agnes (author) :

    Merci Eddie ! Et oui, j’aime beaucoup l’album, j’espère qu’ils vont bosser un peu pour le Trianon !

  • Agnes (author) :

    Au fait Eddie… Tu l’as eu ton permis ?? 🙂

  • Nice Guy Eddie :

    🙂 Non. L’examinateur c’est dit que visiblement j’était trop bien dans ma peau et que cela lui ferait un kiff de me pourrir un peu la vie ( faut dire il était glauque le gars).
    Pour ce prix là j’aurai mieux fait d’aller voir “Endless Boogie” la veille.
    Je l’aurai pas eu non plus mais j’aurais su pourquoi !

  • agnes (author) :

    rhaaaa désolée !! :/

Et toi t'en penses quoi ?

Plugin from the creators of iPhone :: More at Plulz Wordpress Plugins