Shaka Ponk à Bercy…

Si on m’avait dit y’a 5 ans que Shaka Ponk ferait Bercy un jour, j’y aurais pas cru. Ou plutôt si, j’aurais voulu y croire, à l’image de Skip the use que j’avais découvert peu après (et qui le fera sans doute un jour).

La première fois qu’un de leur concert m’avait vraiment marqué, il me semble que c’était au début de l’année 2008, au Nouveau Casino. Je crois même me souvenir que Frah avait des traces de blondeurs capillaires. Depuis on s’en est fait des concerts, de la grande scène de Solidays à la petite du Cabaret Vert, de Paléo aux Eurocks, des Cigales, des Bataclans et tout le tralala, jusqu’à la deuxième saison de P20RIS où ils avaient étaient venus présenter le premier single de The Geeks and the Jerkin’ Socks Let’s bang.

YouTube Preview Image

Shaka Ponk fait partie de ces groupes avec qui j’ai une petite histoire personnelle (sans doute même sans qu’ils ne le sachent). Quand on me qualifie (ça arrive encore…) de blogueur influent, je sais quelque part que ça vient de ces groupes à la con dont personne ne voulait il y a 5 ans qui aujourd’hui sont reconnus jusqu’aux Victoires de la Musique, voire même (gloire ultime) que ma maman connait. Des Shaka Ponk, des Lilly Wood, des Skip the Use, des Asaf Avidan…

Alors quand on me demande pourquoi je soutiens encore Shaka Ponk alors que je ne cache pas que je suis pas un grand fan de leur dernier album, la réponse tient en une discussion sur la terrasse du Pomme de Pain des Champs Elysées dont le seul intérêt est son caractère véridique.
Alors que je ne faisais strictement rien qui vaille l’intérêt d’être narré ici je croise le regard de Frah et Sam, qui venaient voir un partenaire de souliers, mangeant leur jambon-beurre. Toujours surpris qu’on puisse connaitre ma tête de mec qui fait des photos et raconter des horreurs, je vais les saluer et prends un peu des nouvelles. Et me voila invité à leur concert quelques jours après au Bataclan à ce fameux Bercy le mois d’après, Frah m’expliquant qu’il y a un carré “jusque pour les copains”.
Cette histoire n’a d’autre intérêt que celui de montrer que dans une industrie du disque qui demande simplement aux blogueurs de cautionner des artistes afin que des médias branchouilles les cautionnent afin que des médias mainstream les cautionnent (les artistes, pas les médias branchouilles qui les cautionnent), une des rares choses dont on puisse réellement profiter (en dehors des open bar) ce sont les relations humaines et les histoires que l’ont entretient avec les personnes, qu’elles soient artiste, manager, stagiaire promo ou directeur artistique (ou d’autres trucs que je sais même pas trop ce que c’est).

Shaka Ponk à la Fête de l'Humanité 2012

Shaka Ponk à la Fête de l’Humanité 2012

Et mon histoire avec Shaka Ponk s’est résumée ce soir dans ce Bercy plein à craquer, assis entre une jolie ministre et un journaliste d’un grand quotidien qui lit mes petites conneries quotidiennes, à regarder mes potes jouer avec Bertrand Cantat, mon idole qu’ils m’ont présenté un soir de Cigale, ou Skip the Use, ces copains avec qui j’ai une histoire un peu similaire.

Je suis venu voir mes potes jouer 2H25. J’avais mes deux invitations VIP sans même devoir publier une photo ou un article. Comme ça. Pour le plaisir. Et j’ai passé une bonne soirée. Alors est-ce que je compte continuer à suivre Shaka Ponk ? Oui.

A lire aussi

Shaka Ponk au Zénith… avec Bertrand Cantat
Entretien avec Shaka Ponk


Remerciements : Aurélie

Catégorie : Concerts
Artiste(s) :
Salle(s) :
Production(s) : ,
Ville(s) :

3 réactions »

  • envel jaouën :

    à espérer un grand groupe de rock français , j’en ai vu passer
    seuls ont surnagé Trust et Noir Désir (tous les autres bons groupes étaient belges)
    et puis Shaka Ponk repéré depuis un bout de temps. Je ne les ai pas vu à tous ces concerts . j’ai plutôt raté les places de concert , l’olympia etc..
    être au courant , acheter les places (être libre de) est un vrai métier
    vendredi c’était enfin un vrai concert complet (tous les sens du terme) haut niveau , vraie scénographie,vrai apport au bon moment de Bertrand Cantat, émotion difficile, la foule debout plus de 2h , total.
    alors si en plus vous les connaissez , un petit peu d’enthousiasme…….

  • Bérengère Bright :

    Bérengère à Bercy…une bombe d’énergie, une explosion d’échanges, un feu d’artifice d’images, un fleuve de sons….je ne redescends pas….je suis encore sur un nuage….Le choix des chansons, le choix des invités, le final avec Spit……ENORMISSIME !!!!! J’en veux encore….
    Les voir et les écouter en live c’est juste excellentissime !!!
    J’ai hâte d’écouter leur nouvel album et de revoir ce show qu’a été Bercy en DVD….

Et toi t'en penses quoi ?

Plugin from the creators of iPhone :: More at Plulz Wordpress Plugins