Les rapides écoutes, semaine 19

Comme d’hab. Pas ordre décroissant d’intérêt toussa…

Daughn Gibson – All Hell


Une voix de gospel sur des instrus électros dont la mélodie est constamment servie par un piano. Sur le papier c’est étrange, dans les oreilles c’est agréable.
Daughn Gibson

Daughn Gibson

Filastine – Loot

es prods dubstep et des mélodies world, des voix de musiques indiennes, des instruments des balkans. Magnifique bordel.

Andrew Bird – Break it yourself

C’est marrant parceque j’ai jamais deux fois le même avis sur Andrew Bird. Dès fois je trouve ça chiant, pète couilles et mou et des fois je trouve ça fantastiquement beau et émouvant. A la troisième écoute de Break it yourself, j’en ai conclu que c’était un album saisonnier pas fait pour n’importe quel jour. Si t’as de la pluie qui coule sur ta vitre et que t’es peinard sur ton canapé, vazy, fais péter cet album.

Future – Pluto

Si on début on apprécie l’autotune placé sur des prods simplistes, rapidement ça s’essouffle jusqu’à se vider totalement d’intérêt.

Light Asylum – Sins of the flesh

C’est à dire qu’en fait tu te demandes où ils veulent en venir les cocos… Pendant 45 minutes de beats binaires et assomants, une voix crie. Voila. En gros.

Death Grips – The Money Store

Le hiphop branlette (ou hipsthop) a enfin un nom.




Catégorie : (re)Découvertes
Artiste(s) : , , , , ,

Et toi t'en penses quoi ?

Plugin from the creators of iPhone :: More at Plulz Wordpress Plugins