Foo Fighters à Rock en Seine

Un concert qu’on attendait avec anxiété c’était bien celui des Foo Fighters. Depuis Echoes, Silence, Patience & Grace en 2007, on était impatient de les revoir en live pour l’énergie qu’ils dégagent et le sens de la scène du légendaire Dave Grohl. En plus, on avait confirmé que Pat Smear serait bien à son poste – l’esprit de Nirvana allait planer sur Rock en Seine !

Bonne surprise, les Foo Fighters commencent plus tôt. En effet, on annonçait de la pluie, et ne voulant amputer leur show pour des raisons météorologiques, ils ont préféré assurer deux heures de concert (parce que finalement les nuages n’étaient pas si menaçants) pour le plus grand plaisir des fans. En fait, y’avait tellement pas de vent que les briquets s’allument rapidement sur ‘The Pretender’…

Parce que les Foo Fighters, il faut bien se l’avouer, c’est pas très très grunge. On a eu un peu d’espoir avec ‘White Limo’, le premier single de Wasting Light qui sonnait bien old school. Mais ‘Rope’ nous a ramené à la réalité : les Foo Fighters sont devenus un groupe bien FM. Tout fout l’camp ma bonne dame !
De toute évidence les Foo Fighters n’ont jamais été grunge. Par respect pour Kurt Cobain, Dave Grohl n’a pas tenté de faire un Nirvana bis… même si tout le monde s’obstine encore et toujours à les comparer. Un peu comme New Order après la disparition de Ian Curtis, ça aurait été déplacé de faire du Joy Division !

Le fait est que Dave Grohl a toujours kiffé les jolies mélodies dont il parsemait ses albums, comme ‘Learn To Fly’ avec ses paroles bien midinettes (« Fly with me I can’t quite make it alone »). Heureusement avec ses clips bien décalés, on gardait l’esprit rock. Mais avec In Your Honor, on a atteint le summum de tubes dégoulinants – “The best, the best, the best of youuuuuuuu !

YouTube Preview Image

Et sa performance rajoute au comique de la situation. Dave Grohl se démène, mouille sa chemise, se déchire la voix sous les cris des chattes en chaleur. En véritable rock star, il arpente l’immense scène dans tous les sens et lâche un gros mollard pour faire le vrai dur. Les stades ont du lui monter à la tête, parce qu’on dirait une imitation de Bruce Springsteen.

En fin de compte, l’ironie c’est bien le clip de ‘Walk’, qui joue sur la rébellion contre la société, toute cette histoire de ne pas se fondre dans le fameux moule, alors que Dave Grohl s’est perdu dans les charts… Sans sa carrière aux cotés d’un des artistes majeurs du grunge, ça ferait longtemps qu’on l’aurait jeté aux oubliettes ! D’ailleurs, Biffy Clyro qui jouait plus tôt dans la journée est un copycat de ce style de rock pour adolescentes, mais comme Simon Neil n’a pas eu la chance de jouer avec Kurt, ça marche beaucoup moins bien.

YouTube Preview Image

On peut leur reprocher de demander plus d’argent pour figurer sur les t-shirt Rock en Seine, mais on va pas leur jeter la pierre d’avoir réussi. C’est juste que ça devient schizophrénique de ressentir la base bien ancrée dans le rock avec cette ligne de chant on ne peut plus pop. En plus elles se ressemblent un peu toutes depuis quelques albums : en ré-écoutant ‘Breakout‘, on réalise que toutes les chansons sont à peu près calquées sur le même schéma. Les Foo Fighters resteront pour toujours un guilty pleasure, mais on ne peut plus appeler ça du rock alternatif, si ?

Réclame

Le septième album des Foo Fighters s’intitule Wasting Light, sorti chez Sony Music.

En prime, leur dernière connerie pour promouvoir leur tournée nord-américaine

YouTube Preview Image

Remerciements : Benjamin (Ephelide)

Catégorie : Concerts
Artiste(s) :
Evenement(s) :
Production(s) :
Ville(s) :

6 réactions »

  • Foo Fighters à Rock en Seine | Le Transistor | Punk rules ok ! | Scoop.it :

    […] Foo Fighters à Rock en Seine | Le Transistor Live Report et Photos du concert des Foo Fighters à Rock en Seine le 26 août 2011 par Agnès Bayou et Olivier Hoffschir. Source: http://www.letransistor.com […]

  • Foo Fighters à Rock en Seine | Le Transistor | Bruce Springsteen | Scoop.it :

    […] Foo Fighters à Rock en Seine | Le Transistor Les stades ont du lui monter à la tête, parce qu'on dirait une imitation de Bruce Springsteen. En fin de compte, l'ironie c'est bien le clip de 'Walk', qui joue sur la rébellion contre la société, toute cette histoire de ne pas se fondre … Source: http://www.letransistor.com […]

  • l'imposteur :

    Article bien triste, et pas très objectif… Je suis musicien et écoute de la musique développée comme dream Theater, ou Pat Metheny mais j’ai toujours beaucoup de plaisir a écouter Foo fighters pour la puissance qu’ils dégagent et je ne vois pas en quoi faire du rock avec une voix pop c’est une hérésie, ça y est dès qu’on sort un peu de son style ou des choses qu’on avait faites avant ou de ce qui se fait, on a droit aux critiques… Je trouve que L’album Wasting light est sympa, peut être pas le meilleur mais j’apprécie les petits phrasés de solo qu’il n’y avait pas dans les albums précédent.

    Laissez les gens vivre quoi… Article pour moi beaucoup trop subjectif ! Le transistor a déjà fait la promo, en bien, de groupes bien plus “rock pour ado” que Foo fighters…

    Pour beaucoup de gens il n’y a que le old school qui compte, mais ceux là oublient souvent que leur old school c’était la musique actuelle d’avant et que bien souvent ils critiquaient ceux qui avaient la même réaction qu’eux aujourd’hui.

    La musique doit vivre avec son temps..!

  • Rock en Seine 2011 | Olivier Hoffschir :

    […] A Foo Fighters special : http://www.letransistor.com/7197-concerts-foo-fighters-a-rock-en-seine-31-08-2011 […]

  • Mark :

    Franchement mec… Change de boulot

  • agnes (author) :

    Je suis une nana 🙂

Et toi t'en penses quoi ?

Plugin from the creators of iPhone :: More at Plulz Wordpress Plugins