Metronomy au Cent Quatre

Certains labels sont doués sur le plan évènementiel, et samedi dernier était un parfait exemple de partenariat donnant lieu à une soirée où tout Paris était présent –on a même croisé Chewbacca et Dark Vador. Le lieu : le fameux Cent Quatre, lieu de création alternative aux milliers de mètres carrés d’exposition. La sélection musicale : Metronomy que le public attendait depuis plus d’un an, suivi d’un DJ set des Klaxons, qui vient de sortir son très attendu deuxième album. Une programmation parfaite pour un samedi soir.

Accessible uniquement sur invitation, ce concert attirait beaucoup d’intéressés par les avantages que le sponsor offrait. Mais pour éviter un court-circuit entre les passionnés de musique et les avides de networking, le live a eu lieu dans l’une des innombrables salles souterraines que présente le Cent Quatre, et était rediffusé à l’étage bar pour que personne ne soit lésé.

I cannot read the gallery's xml file: /homepages/40/d144383194/htdocs/letransistor/wp-content/photos/2010_10_30 Metronomy/gallery.xml
Please check that the gallery's files have been created on the admin pages!

On distingue des ombres dans la fumée, aveuglés par le laser vert, charte graphique du sponsor oblige. Pour ceux qui n’auraient pas suivi les changements, après le départ de Gabriel Stebbing, Metronomy a accueilli Anna Priori à la batterie et Gbenga Adelekan à la basse, permettant de jolis slaps à la quatre cordes et des chœurs très soul pour approfondir le son du groupe. Intrépide, le quatuor ouvre le set avec un inédit, Love Underlined, signe qu’ils d’une assurance quant à leur nouvel album à paraître. Le public, moins aventureux, semble ne savoir sur quel pied danser et cherche ses repères sur les classiques.

La foule réagira sur Corinne aux synthés ultra-eighties ou à She wants, qui se prête plus aux dancefloors, tout en attendant avidement Heartbreaker et A Thing for Me. Non pas que ces ‘happy few’ recherchent les singles particulièrement, mais l’ambiance était plutôt à la fête. Prêts à se lâcher grâce à l’équation soirée privée + alcool qui coule à flot, le public est moins attentif à la découverte de nouvelles chansons comme Some Written qui aura un peu de mal à décoller.

Pour clore le set, l’imparable Radio Ladio permet une réconciliation avec les attentes, tant et si bien qu’un rappel est accordé malgré le retard sur la programmation annoncée. En accord avec les mentalités déjà enivrées, You Could Easily Have Me sera un final rock et bordélique. La salle est prête pour le DJ set des Klaxons.

I cannot read the gallery's xml file: /homepages/40/d144383194/htdocs/letransistor/wp-content/photos/2010_10_30 Klaxons/gallery.xml
Please check that the gallery's files have been created on the admin pages!

Setlist : Love Underlined / My Heart Rate Rapid / Back on the Motorway / Holiday / Corinne / Heart Breaker / What Do I Do Now / She Wants / Thing For Me / The Look / The End of You Too / On Dancefloors / Some Written / Radio Ladio
Rappel :You Could Easily Have Me


Remerciements : Matthias Labarbe (Because), Thomas Ducres

Catégorie : A la une, Concerts
Artiste(s) : ,
Salle(s) :

8 réactions »

Et toi t'en penses quoi ?

Plugin from the creators of iPhone :: More at Plulz Wordpress Plugins