Pomme à la Cigale

Avec un nouvel album, Les Failles, nommé révélation de l’année aux prochaines Victoires de la musique, Pomme s’impose dans le paysage musical français. Pour bien démarrer l’année, Claire Pommet annonçait 3 représentations à la Cigale, en janvier, février et avril. Et déjà une date en novembre à l’Olympia. Le Tansistor se devait d’assister à un de ses concerts ! Notre reporter-illustratrice Anne-Cécile Kovalevsky, alias KOVA, est donc partie à la découverte de Pomme !

Pomme

En arrivant dans la salle, nous réalisons que le concert est assis. C’est une surprise ! même si j’imagine que ça ne l’était pas pour son public. Avec mes comparses photographes nous avons dû dealer avec cette petite contrainte. Nous nous attendions donc à un concert calme.

Ceci dit, le calme, n’est pas vraiment le mot que j’utiliserai pour définir la prestation de Pomme mais plutôt une force tranquille, pleine de poésie et de mélancolie. Ses grands yeux et son sourire malicieux nous emmènent dans son intimité portée par sa voix (je suis tombée sous le charme !) et ses instruments acoustiques dont sa fameuse auto-harpe. Lorsque que je suis arrivée dans la salle j’avais plutôt en tête les chansons de son premier album A peu près (sorti en 2018) telles que ‘Pauline’, ‘Comme si j’y croyais’ ou ‘On brulera’ (qu’elle a joué en rappel : magique !). Je m’étais construit une image un peu candide, lisse, mignonne de l’artiste… mais son album Les Failles est d’une grande sensibilité qu’on ressent vraiment sur scène : c’est profond et mélancolique mais pas sous Xanax comme je m’y attendais (même si le concert commence comme l’album avec le titre ‘Anxiété‘). Joie donc !

Nouveauté pour Pomme avec cette nouvelle tournée car elle est entourée de son Girl band, Caro et Clem qui l’accompagnent de leurs voix et donnent plus de corps à ses compositions acoustiques. Et deuxième surprise de la soirée : Pomme a invité Lous & the Yakouza à interpréter ‘Dilemme‘ en duo acoustique, ainsi que le co-réalisateur de son album, Albin de la Simone, au piano juste avant le rappel. Mais ce n’est pas fini, elle interprète aussi une reprise du générique du Voyage de Chihiro qu’elle nous confie être son Miyazaki préféré (on me glisse dans l’oreillette qu’elle aurait un accent parfait) et dans un autre registre celle de Billie Eilish, ‘Bad Guy‘ en français. Une salle, full ambiance.

Le concert est passé en un claquement de doigt, signifiant que Pomme nous guide brillamment dans son univers autant lors d’une balade au milieu des séquoias que sur une barque où le vacillement des vagues et la profondeur de l’eau (comme des textes) nous inquiètent et nous fascinent à la fois. On pourrait parler de son jeune age, mais la créativité, l’engagement et le talent n’en ont pas. On ne peux souhaiter à Pomme qu’elle continue à mettre du baume mélodique sur le coeur si dur du monde.

YouTube Preview Image

Réclame

Voir les prochains concerts de Pomme
Vous pouvez retrouver le travail de Kova sur Facebook KOVA, sur instagram @kovaview et sur le site www.kovaview.com


Remerciements : Nina Veyrier

Catégorie : Concerts
Artiste(s) :
Salle(s) :
Production(s) :
Ville(s) :

Et toi t'en penses quoi ?

Plugin from the creators of iPhone :: More at Plulz Wordpress Plugins