Pete The Monkey 2019 – Johan Papaconstantino, Glauque, Claire Laffut

En juillet dernier se déroulait la 8eme édition du festival normand Pete the Monkey. Situé à Saint-Aubin-sur-Mer il a l’avantage d’être à deux pas de la plage, ses galets et sa Manche rafraîchissante ! Placé cette année sous le signe de « Mother Nature » la scénographie du festival a su réveiller la sensibilité sauvage et l’amour de la nature des festivaliers venus en nombres. Première journée chargée avec Glauque, Claire Laffut, Johan Papaconstantino, Kabylie Minogue, Charlotte Adigery et Bizar.

Glauque

Après le parement en brillance de circonstance par les douces de Paillettes d’amour, direction la grande scène Pachamama pour écouter le collectif belge Glauque et leur rap viscéral, plein de tension, impactant en somme. Ils ont occupé la scène énergiquement, pas forcément évident lorsque l’on joue en début de soirée, j’en suis ressortie aussi révoltée et motivée qu’eux !

Voir les prochains concerts de Glauque

Claire Laffut

Rendez-vous ensuite sur la scène Jibou pour assister au concert d’une autre belge : Claire Laffut. J’avoue qu’au début je n’étais pas sûre que ça me brancherait, je connaissais ‘Modjo’ et quelques autres titres mais sans attachement particulier… Au final elle est d’une fraîcheur communicative et je plaide coupable, depuis le titre Nudes’ en feat avec Yseult est devenu mon tube de bord de piscine.

Voir les prochains concerts de Claire Laffut

Johan Papaconstantino

En voilà qui m’a beaucoup fait danser ces derniers temps avec sa musique orientale et sa voix mélancolico-envoûtante. J’aime ses textes poétiques où les choses sont dites en image, crues et à demi-mot. J’en attendais certainement trop du coup, je n’ai pas reçu le couteau dans le cœur que je pensais recevoir, j’ai ressenti une certaine pudeur de la part de l’artiste, ou bien j’étais un peu trop excitée… En tout cas, ruez-vous sur son EP Contre-jour et tombez sous le charme.

Voir les prochains concerts de Johan Papaconstantino

Kabylie Minogue

De l’autre coté du festival, entre le karaoké à boule et les fresques, virement à 90° avec Kabylie Minogue, l’un des DJ invité par la team du Camion Bazar (avec entre autres G’BOï et Jean-mi, et LB aka LABAT. Un set ultra dansant aux tonalités là aussi orientalisantes, j’y ai retrouvé pas mal de copains du camping, c’était le feu. La scène du Camion Bazar a toujours un succès fou. De 16h à 5h, elle ravie les amateurs de sets électros pour danser à toutes heures.

Charlotte Adigery

Si sexy et groovy, c’était électrique! Lorsqu’on entend sa musique on ne s’étonne pas qu’elle soit la protégée de Soulwax ! Je vous conseille de (ré)écouter The Best Thing de la BO du film Belgica.

Bizar

La particularité de la Silent scene c’est qu’elle se vit au casque, il vaut donc mieux arriver tôt pour certains concerts car ça peut être une galère de chopper un casque chargé. J’ai donc écouté faussement silencieusement le live de Bizar, pop tantôt frenchie tantôt anglaise portée par un chanteur lead qui aime le jaune. Le public n’était pas là par hasard et connaissait certaines chansons sur le bout des cordes vocales. Très bon connaisseur du festival depuis ses début c’est la première fois qu’ils y produisaient *émotion*
Je vous conseille d’aller écouter ‘Eté 2090, qui comme les températures dernièrement est…bouillant (et drôle aussi).

J’ai ensuite rangé les carnets et les stylo pour me laisser porter par les DJ sets du collectif Pardonnez-nous et du Mellotron. Pour finir je me suis un peu perdue à regarder moult court-métrages dans la tente de la Bête Rousse, un cinéma itinérant jusqu’au petit matin.

Réclame

Vous pouvez retrouver le travail de Kova sur Facebook KOVA, sur instagram @kovaview et sur le site www.kovaview.com


Remerciements : Dimitri Sourie

Catégorie : A la une, Reportages
Artiste(s) : , , , , ,
Evenement(s) :
Ville(s) :

Et toi t'en penses quoi ?

Plugin from the creators of iPhone :: More at Plulz Wordpress Plugins