Fnac Live 2018 – Eddy de Pretto, Angèle, Anna Leone…

Deuxième journée du festival Fnac Live sur le parvis du magnifique Hotel de Ville ! S’il n’a pas accroché aux performances de Synapson et du DJ Feder, le reporter du Transistor s’est laissé charmer par la soul de Tiwayo, a suivi les méandres mélodiques d’Anna Leone, s’est marré avec Angèle, a tenté de percer le mystère d’Eddy de Pretto, et pour finir a découvert Degree.

Tiwayo

Sur le papier, on n’y croyait pas trop : un jeune homme qui navigue entre Meudon-la-Forêt et Barbès, qui chante comme un soulman des seventies et qui nous transporte dans le delta du Mississippi. Mais force est de constater qu’on a affaire à un vrai défenseur de la soul et du blues. Tiwayo semble plutôt timide, mais entouré par deux choristes à la voix ultra chaleureuse, plus les claps du public dans les magnifiques salons de l’Hôtel de ville, on a droit à un live sympa à l’écoute de ce conteur d’histoires.
Sans chichi, et sans backing band, il a déjà assuré les premières parties de Norah Jones et de Marcus Miller, et ce soir juste après lui il y aura Sting & Shaggy… Son premier album The Gipsy Soul of Tiwayo, bien entendu enregistré près d’Atlanta, va sortir à la rentrée sur le label ‘Blue Note’, of course…

Tiwayo sera le 9 novembre à la Maroquinerie
Voir les prochains concerts de Tiwayo

Anna Leone

La jeune Suédoise est extrêmement discrète, voire timide. Anna Leone semble un peu perdue, seule avec sa guitare électro-acoustique dans le grand salon, mais elle va vite s’accaparer l’audience de par sa folk doucereuse et éthérée. Sa voix assurée et légèrement rauque, ses mélodies et son univers nous font de suite voyager dans un espèce d’agréable road-trip. Elle vient de sortir un EP Wandered Away et va certainement faire de plus en plus parler d’elle.

Voir les prochains concerts d’Anna Leone

Angèle

La Belge nous a bien fait marrer : par ses petites blagues, ses mimiques, sa gestuelle particulière… D’ailleurs son balancement du bassin d’arrière en avant – à priori devenu sa signature – est tout bonnement hilarant. Mais surtout, Angèle se démène beaucoup sur scène et sait chauffer le public. On remarque que des milliers de jeunes fans connaissent par coeur les paroles de son morceau ‘La Thune‘.

Angèle sera le 23 novembre au Trianon
Voir les prochains concerts d’Angèle

Eddy de Pretto

La ‘star’ du moment ? Car évidemment, dès son entrée en scène, c’est l’hystérie sur le parvis. Et après avoir branché son jack dans son iphone, Eddy de Pretto enchaîne les singles de son album dans des postures quasi hargneuses : ‘Jimmy, Kid‘, ‘Normal, ‘Fête de trop‘… dans une ambiance phénoménale. On n’est pas obnubilé par son concept, même si on reconnaît que le mec a de la gueule et qu’il semble toucher en plein coeur bien plus qu’une génération d’ados.

Eddy de Pretto sera les 6 et 7 novembre à l’Olympia
Voir les prochains concerts d’Eddy de Pretto

Degree

Ce jeune one-man band nantais jongle entre sa guitare acoustique, ses multiples synthés, quelques rythmiques électro et son étonnant vibrato. Il se démène pas mal sur scène et ses chansons balancent entre douce mélancolie et puissance explosive. Dommage, on n’a pas trop apprécié les petits samples de voix qu’on trouve dans plein de productions électroniques pour ados – à la manière de Petit Biscuit. Mais Degree assure quand-même le spectacle, et le public suit.

Voir les prochains concerts de Degree


Remerciements : Victoria Levisse

Catégorie : A la une, Reportages
Artiste(s) : , , , ,
Evenement(s) :
Ville(s) :

Et toi t'en penses quoi ?

Plugin from the creators of iPhone :: More at Plulz Wordpress Plugins