Fnac Live 2018 – Asaf Avidan, Dominique A, Jeanne Added…

Pour sa huitième édition, le Fnac Live ne change rien ! Le festival fait toujours la part belle aux artistes français et aux découvertes sous le label ‘Attention talent’. Toujours deux salles deux ambiances: une grande scène sur le parvis de l’Hôtel de Ville de Paris et une scène plus intimiste dans ses sublimes salons (lustres majestueux, vieux parquet qui craque…). Première journée avec L’Impératrice, Jeanne Added, Dominique A, et Asaf Avidan.

L’Impératrice

On l’a déjà dit, mais on confirme : L’Impératrice c’est l’idéal en début de soirée dans un festival, qui plus est ensoleillé. Section rythmique, synthés et chant semblent extraits d’un album de Cerrone (époque seventies, évidemment). Leurs chansons sont groovy, sexy et sunshine à souhait; et les parties instrumentales servent de relances parfaites au public qui ondule de plus belle. Les singles de leur album Matahari sont déroulés dans une ambiance french-italo-disco de qualité.

L’Impératrice sera à l’Olympia les 29 et 30 janvier
Voir les prochains concerts de l’Impératrice

Jeanne Added

La Française déboule sur scène et n’arrête pas de sautiller, seule au micro devant la scène, ou avec sa basse au milieu de son groupe. Elle a la grosse patate et engraine le jeune public du Fnac Live, ce qui ne semblait pourtant pas forcément gagné d’avance ! En effet, beaucoup attendent le rappeur Moha La Squale. Mais l’audience se prête au jeu de la pop en anglais un tantinet électronique, voire un peu sombre parfois. Jeanne Added sort son prochain album Radiate début septembre donc son set comporte quelques nouveautés, et combinées avec ses anciens hits comme ‘A War Is Coming‘ ou ‘Look At Them‘, sa prestation a été ovationnée.

Jeanne Added sera le 30 octobre au Trianon
Voir les prochains concerts de Jeanne Added

Dominique A

Le salon de l’Hôtel de ville est plein à craquer et Madame la Maire s’installe au premier rang : le spectacle peut commencer. Le Nantais sera le seul artiste à se produire dans les salons aujourd’hui, enfin lui et son pianiste. Cette formation réduite est finalement adaptée à la chaleur et la réverbération de la salle.
Durant une performance de plus d’une heure, Dominique A piochera dans presque tous ses albums, et – étonnamment – pas forcément le dernier Toute Latitude. Sans non plus passer par ses plus gros classiques, l’histoire qu’il raconte est une nouvelle fois touchante, même fascinante. Peu importe la formation, les conditions ou la setlist, Dominique A arrive toujours à créer l’émotion.

Voir les prochains concerts de Dominique A

Asaf Avidan

Dès son entrée sur le parvis de la Mairie face au soleil couchant, l’Israélien nous indique qu’il souhaite une communion intense entre lui et le public, et que son set sera basé sur l’émotionnel. Pour ceux qui attendaient du festif, c’est râpé. De toute façon, seul en scène, avec sa voix nasillarde, minaudante, mais inimitable, le charismatique frontman en jette. A l’aide d’une guitare/oud conçue à partir d’un jerricane, un harmonica, un looper, des pads, un kazou…. il capte comme il peut l’attention d’un public qui semblerait surtout attendre une certaine ‘Reckoning Song‘.
Celle-ci arrive enfin, pour un final allongé sur le dos, toujours à la guitare, micro à terre. Asaf Avidan : toujours étonnant, toujours émouvant.

Asaf Avidan sera en concert les 25 et 26 octobre au Théatre des Champs Elysées
Voir les prochains concerts de Asaf Avidan


Remerciements : Victoria Levisse

Catégorie : A la une, Reportages
Artiste(s) : , , ,
Evenement(s) :
Ville(s) :

Et toi t'en penses quoi ?

Plugin from the creators of iPhone :: More at Plulz Wordpress Plugins