Solidays 2018 – Arnaud Rebotini, Django Django, Her

Deuxième journée du festival Solidays 2018. Encore pléthore d’artistes, et souvent le choix est cornélien ! Pour cette journée du samedi, Le Transistor s’est régalé aux concerts de Amadou & Mariam, Feu! Chatterton, Her, Bigflo & Oli, Mademoiselle K, Django Django, les inévitables Shaka Ponk, Arnaud Rebotini et David Guetta.

Amadou & Mariam

Le couple Amadou & Mariam nous propose de chanter et danser en leur compagnie. Les festivaliers s’exécutent devant la scène Paris, surtout sur leurs classiques envoyés en fin de set : ‘La Réalité‘ et ‘Beaux dimanches‘.

Voir les prochains concerts d’Amadou & Mariam

Feu! Chatterton

Il y a foule devant la scène Bagatelle ; les Parisiens sont désormais bien installés dans le paysage musical français et leurs fans sont venus en nombre. L’ancien titre dansant ‘Boeing‘ sert d’intro, tandis que leur leader Arthur Teboul ne lâche pas une espèce de gestuelle d’oiseau, quitte à souvent agiter les bras comme des ailes; sans doute en référence au dernier album ‘L’Oiseleur‘. Les classiques du groupe, comme ‘Côte Concorde‘ sont enchaînés. Le set est vraiment prenant quoi qu’un poil maniéré, mais ça fait partie du charme de Feu! Chatterton. Par contre, dommage que le groupe Her joue en même temps sur une scène à l’opposée (quinze minutes à pied). La cible devant être à peu près la même, ça dû en frustrer plus d’un…

Voir les prochains concerts de Feu! Chatterton

Her

On décide de courir voir un bout du live qui a lieu sur la scène Dôme. Grand bien nous en a pris car le désormais seul leader du groupe Victor Solf est déchaîné; il est accompagné par un groupe mais semble au four et au moulin, à chanter et danser en sautillant, s’acharner sur un synthé… Her capte complètement l’attention d’un public à fond. Et effectivement, en live, Her c’est beaucoup moins cosy et froid que sur l’album : ici il y a du show et beaucoup d’interaction avec les fans. On était en retard mais on a quand même droit aux titres emblématiques du groupe: ‘Swim‘, et ‘Five Minutes‘. Dommage de n’avoir pas pu en voir plus, car un leader possédé comme ça et qui partage autant, c’est pas tous les jours dans le milieu de la pop.

Voir les prochains concerts de Her

Bigflo & Oli

En trois ans, les frangins toulousains de Bigflo & Oli sont devenus des piliers de la scène rap populaire française. D’ailleurs, la grande scène Paris est bien remplie pour les accueillir. Le public est des plus jeune et semble connaître toutes les paroles par coeur. C’est sympa, mais on a l’étrange impression de ne pas trop savoir ce qu’on fait là…

Voir les prochains concerts de Bigflo & Oli

Mademoiselle K

Dans la pénombre de la scène Domino, le rock dancefloor de la Parisienne agite bien le public. Ca jumpe dans tous les sens dans l’assistance. Les esprits se calment un peu sur le slow langoureux ‘Jalouse‘. Mais ressaute de plus belle lorsque débute son fameux ‘Ca me vexe‘, joué en mode édition spéciale avec faux arrêts et très longue instru finale à la fois planante et dansante. Ca sautille de plus belle, puis termine en choeurs apaisés. Mademoiselle K a cartonné et les kids en redemandent.

Voir les prochains concerts de Mademoiselle K

Django Django

On ne boude pas notre plaisir de retrouver les Londoniens dans un festival très grand public. Evidemment, la scène Dôme n’est pas des plus blindées et semble abriter les festivaliers les plus âgés (plus de vingt ans). Les extraits du dernier album constellent le set, certains sont un peu faibles, mais l’énorme ‘Tic Tac Toe’ reprend les ingrédients faisant le son de Django Django : choeurs à la Beach Boys, ruptures de rythmes, luminosité du chant… Peut-être un peu moins soniquement spectaculaire que sur album, pas très démonstratif sur scène, le groupe n’en reste pas moins captivant.

Voir les prochains concerts de Django Django

Shaka Ponk

Comme il n’y avait rien d’autre à ce moment-là, on est allé voir ce que ça donnait sur la scène Paris. Bon, c’est pas vraiment pour nous, malgré le côté spectaculaire et l’énergie déployée par le groupe et le slam du chanteur par-dessus notre tête.

Lire l’interview de Shaka Ponk
Voir les prochains concerts de Shaka Ponk

Arnaud Rebotini

Le DJ français est très engagé sur le front de la lutte contre le sida, et encore plus depuis qu’il a composé la BO de 120 battements par minutes. Il revient donc régulièrement à Solidays et y met toujours le feu. De plus en plus médiatisé, reconnu, primé à Cannes, Arnaud Rebotini peut bien arriver en costard. De toute façon le mec est toujours stylé avec sa gomina et sa moustache.
Le chapiteau César Circus, blindé, trépigne et hurle déjà avant son entrée. Campé au milieu de machines analogiques des années 80, il balance une house-électro efficace, dynamique, sans artifice; juste du kick et du groove produits par les synthés et boîtes à rythmes originels et par ses doigts de fées. Résultat, on a dansé comme des petits fous. Arnaud Rebotini : pour une soirée réussie.

Lire l’interview d’Arnaud Rebotini
Voir les prochains concerts d’Arnaud Rebotini

David Guetta

On ne lui en veut pas à David Guetta, mais on va dire que l’EDM, c’est pas pour nous, pas du tout… A la sortie du set d’Arnaud Rebotini, ça fait un peu mal aux tympans, voire même au moral.

Voir les prochains concerts de David Guetta


Remerciements : Victoria Levisse

Catégorie : A la une, Reportages
Artiste(s) : , , , , , , ,
Evenement(s) :
Ville(s) :

Et toi t'en penses quoi ?

Plugin from the creators of iPhone :: More at Plulz Wordpress Plugins