Intergalactic Lovers au Silencio

En avant-première de leur concert à l’Elysée Montmartre, les Intergalactic Lovers étaient en concert privé au Silencio. Les Belges étaient en tournée pour présenter Exhale, leur troisième album produit par Gil Norton (Pixies, Foo Fighters, Patti Smith…). Présentés comme un Yeah Yeah Yeahs européen, avec une chanteuse digne de Feist voire d’une PJ Harvey, Le Transistor s’est laissé séduire par les singles…

Intergalactic Lovers

Les lumières se tamisent – encore davantage – dans le sombre Silencio, et le rideau s’ouvre sur les Intergalactic Lovers… Sauf que la mécanique est bloquée, ce qui fait que le groupe se retrouve, explosé de rire, à attendre qu’un roadie viennent ouvrir les rideaux. Le batteur se met alors à taper très fort sur sa batterie, alors que leur pop est douce, et que la salle est petite.

Dans les Intergalactic Lovers, tout repose sur la chanteuse Lara Chedraoui, et elle le sait. Aussi dès les premières notes, elle se met à danser dans tous les sens. Parfois de manière un peu étonnante, dégingandée. Dans un rire, elle invite le public – essentiellement composé d’amis flamands – à se rapprocher. Très souriante, elle remercie chaleureusement et enchaîne de sa belle voix chaude sur ses compositions.

Cependant, en dépit de la présence de la chanteuse, les Intergalactic Lovers ne sont pas de grands mélodistes, et l’énergie n’est pas au rendez-vous pour compenser. On se retrouve ni dans la pop ni dans le post-punk… mais dans des compositions inoffensives, pas même capable de vous rentrer dans le crâne, car on reconnaît avec peine les singles – plutôt bien produits au demeurant. L’essentiel c’est que le groupe ait l’air de s’amuser.

YouTube Preview Image

Remerciements : Sabrina [Verygroup]

Catégorie : Concerts
Artiste(s) :
Salle(s) :
Production(s) : ,
Ville(s) :

Et toi t'en penses quoi ?

Plugin from the creators of iPhone :: More at Plulz Wordpress Plugins