And So I Watch You From Afar à la Maroquinerie

De tous les groupes de rock expérimental à la math ou post-rock, And So I Watch You From Afar est réellement le plus joyeux (et le plus gentil). Aussi lorsque les Nord-Irlandais repassent par Paris (grâce à un certain Jérôme) les fans sont toujours au rendez-vous. ASIWYFA (ou And So pour les intimes) viennent justement de sortir un nouvel album The Endless Shimmering, ils étaient donc à la Maroquinerie pour faire danser, pogoter, chanter et slammer la foule.

And So I Watch You From Afar


Dès les premières notes de ‘Search:Party:Animal’, la foule headbang gentiment sur une explosion de lignes mélodiques. Rory Friers brandit sa guitare et la foule applaudit déjà en rythme, alors pourquoi pas s’offrir un aller-retour dans la fosse sur ‘S is for Salamander’ ? Chris Wee est déjà dégoulinant de sueur derrière ses fûts, mais assure un sublime ralenti sur le nouveau ‘Terrors of Pleasure’. ASIWYFA repart en math-rock sur ‘Beautifuluniversemasterchampion’ et la foule chante en choeur.

Leurs concerts se déroulent toujours dans la joie et la bonne humeur, avec une fosse réservée au pogos. Même si la salle est remplie de fans, ASIWYFA prennent le temps de dire bonjour, de se présenter et de tenter un peu de français – pour nous rassurer quant à leur vote contre le brexit – avant de se lancer dans le déjà familier ‘A Slow Unfolding of Wings’. Enfin, le puissant ‘Dying Giants’ annonce le début des slams tant attendus !

“Ici on prend soin des autres”, prévient Rory à l’attention des slameurs, “on relève ceux qui tombent”. Bientôt cette communauté bienveillante se transforme en chorale de “lalalas” pour l’hymne ‘Don’t Waste Time Doing Things You Hate’. Le set se finit sur un déferlement de violence mais en fin de compte un bel exutoire positif avec ‘Set Guitars to Kill’. Et de tout le concert, l’ambiance n’est absolument pas retombée, surtout sur ‘Big Thing Do Remarkable’, avec le soleil dans les yeux. Et les frissons sur ‘The Voiceless’.

YouTube Preview Image

Réclame

The Endless Shimmering, le cinquième album de And So I Watch You From Afar, est paru chez Sargent House.
Lire l’interview de And So I Watch You From Afar


Remerciements : Lucie [Alias]

Catégorie : A la une, Concerts
Artiste(s) :
Salle(s) :
Production(s) :
Ville(s) :

Et toi t'en penses quoi ?

Plugin from the creators of iPhone :: More at Plulz Wordpress Plugins