MaMA Event 2016 – jeudi avec The Dizzy Brains, Youssoupha…

La deuxième soirée du festival se fera sous la pluie, ce qui rend les tribulations à travers les salles de Pigalle un peu plus périlleuses – surtout pour notre reporter photographe harnaché de son lourd matériel. Ce qui n’empêche pas l’équipe d’aller voir les Suisses de Egopusher, le rock’n’roll cintré des Malgaches The Dizzy Brains, la patate de Rocky, les câlins de Youssoupha, la délicatesse de Lowly, et le rock écorché de Shannon Wright.

Egopusher

On avait vu pas mal de formations étonnantes au cours des dernières éditions du MaMA, mais quand on a su qu’un violon débridé répondait aux assauts d’une batterie convulsive, Le Transistor s’est frayé un chemin dans la cave voûtée archi-blindée et surchauffée du Petit Moulin. On se retrouve alors assailli par des instrumentaux déchirés, plutôt sombres, entre post-rock, math-rock, jazz-rock, prog…

Peu importe le style, on apprécie simplement ces longues impros parfois échevelées : ces deux Suisses rappellent les québécois Hangedup, mais en plus électronique, avec pléthore de drum-pads, loopers et synthés. En tous cas, on reste hypnotisés.

Youssoupha

Pour marquer la fin de sa tournée NGRTD, Youssoupha était à La Cigale pour fêter les 10 ans de son label Believe Recordings. Et l’ambiance est bonne enfant, rythmée par des blagues, voire des câlins. Après avoir donné un cours de rap français sur ‘Chanson française‘, marquée par les samples qui ont marqué ces 20 dernières années, Youssoupha arrive à amener le sujet du 13 novembre sans tomber dans le pathos. Car en réalité, le label devait souffler ses bougies en fin d’année dernière, avant qu’un attentat vienne tout (tout !) gâcher. Encouragé par une Cigale chaleureuse, Youssoupha descend dans la fosse, sur ‘Smile’, une chanson au moins aussi niaise que certaines d’Orelsan. Avec son logo aux airs d’ange, Youssoupha aura réussi à faire descendre une bonne étoile sur cette soirée.
YouTube Preview Image

Lowly

Le quintet danois semble un peu fragile, assez immobile, dans la pénombre du Bus Palladium. Leur pop est à leur image, délicate, éthérée, parfois synth-pop, art-rock, parfois quasiment shoegaze. Les deux chanteuses assurent un agréable duo fantomatique, souvent judicieusement noyé dans des synthés spatiaux ou des guitares saturées réverbérées. Un album devrait sortir début 2017 sous le nom de Heba.

Shannon Wright

Cachée derrière sa frange, Shannon Wright s’emploie à démonter un piano touche par touche. La respiration lourde, son rock écorché déforme sa bouche mais s’arrête toujours net avant de basculer dans le dépressif. Alors les arpèges se chargent d’alléger l’ambiance, tandis que la batterie s’emballe soudain pour partir en cavalcade. On se laisse prendre par les boucles hypnotiques, par ses chansons aux airs de saynètes.
YouTube Preview Image

Rocky

Depuis leur dernier passage au MaMA festival il y a deux ans, la chanteuse en jette toujours autant et les musiciens aux machines, batterie et guitare assènent une espèce de house-rock péchu lorgnant (de loin) vers des groupes comme LCD Soundsystem. Par contre, question setlist, certains titres choisis font vraiment trop soul-dance à l’ancienne… Heureusement leur tout récent single ‘Band Against the Wall’ rappelle ce dont ils sont capables. Mais de toute façon, le fait est que leur patate fait sourire et danser le Divan du Monde blindé.

The Dizzy Brains

Les jeunes malgaches en ont gros sur la patate. Eddy, leur flippant chanteur-leader, vite torse nu tel Iggy Pop, s’emporte régulièrement dans des discours survoltés contre son pays et son manque de liberté. Il parle surtout de politique, mais aussi un peu de cul et de filles… Entre attitude punk et prestation énervée, on assiste à un set rock’n roll tendu et haletant.

Même époumonés en malgache, les titres ‘Noana be‘ et ‘Vangy‘ sonnent, et on a presque envie de les reprendre en choeurs. Et malgré un public pro souvent un peu passif, la Boule Noire est très agitée et le pogo final est dantesque. Depuis les dernières Transmusicales de Rennes, The Dizzy Brains ont pris une énorme assurance et assurent maintenant des concerts complètement fous.


Remerciements : Victoria Levisse

Catégorie : A la une, Reportages
Artiste(s) : , , , , ,
Evenement(s) :
Production(s) :
Ville(s) :

Et toi t'en penses quoi ?

Plugin from the creators of iPhone :: More at Plulz Wordpress Plugins