Public Service Broadcasting à Petit Bain

Comme à chaque fois que Public Service Broadcasting passe à Paris, Le Transistor répond présent. Le désormaois trio britannique était donc au Petit Bain pour présenter son deuxième album fraîchement paru. Toujours sur la lancée du concept de sample historico-musical et vidéo, leur The Race For Space se concentre sur la Conquête de l’Espace et la Guerre Froide… avec beaucoup de rebondissement. Certains avaient même répété la chorégraphie de ‘Gagarin‘ !

L’introduction accapare doucement, et le public se rapproche de la lumière de l’écran. Un satellite nommé ‘Sputnik‘ tourne pendant qu’un discours d’espoir pour l’humanité résonne. A la fin du morceau, on retrouve la voix de robot sympathique que J. Willgoose, Esq utilise pour s’adresser au public. Et bientôt la salle reprend le slogan du groupe sur ‘Theme From PSB’, afin d’insister sur l’importance des idées et des informations… au banjo !

Petite innovation pour ce deuxième album, beaucoup plus groovy que le Inform – Educate – Entertain : l’arrivée d’un bassiste au look tout aussi nerdy, JF Abraham. L’ambiance est donc bien moins austère que sur le premier essai qui tournait beaucoup autour des grands évènements de la deuxième moitié du XXème siècle. Sur ‘EVA’, qui raconte la première sortie extra-véhiculaire, la batterie se fait même jazzy.

On se laisse prendre par la montée de ‘Night Mail’, on se régale des images de ‘ROYGBIV’ sur l’avènement de la télé couleur, on se retrouve nimbé d’une douceur lunaire quand arrive ‘Valentina’ qui rend hommage, avec les voix de Smoke Fairies, à la première femme dans l’espace – et la seule en solitaire ! Puis, après ‘If War Should Come’ et ‘Spitfire’ qui traitent de propagande durant la guerre, on s’émeut sur ‘The Other Side’, quand en 1968 la NASA attend un signe d’Apollo 8, passé de l’autre côté de la lune.

Pour finir en beauté, les trompettes éclates sur le très funky ‘Gagarin’, premier homme dans l’espace ! Enfin, l’épique ‘Everest’, vient clore ce set, car ce morceau semble avoir été l’inspiration même de ce deuxième album. Non les Public Service Broadcasting ne sont pas encore arrivés au bout de leur concept, et on attend d’en apprendre encore d’autres chapitres de l’Histoire grâce à leur musique.

YouTube Preview Image

Réclame

Lire l’interview de Public Service Broadcasting


Remerciements : Laure [Alias]

Catégorie : A la une, Concerts
Artiste(s) :
Salle(s) :
Production(s) :
Ville(s) :

Aucune réaction »

Et toi t'en penses quoi ?

Plugin from the creators of iPhone :: More at Plulz Wordpress Plugins