AuDen au Café de la Danse

AuDen, artiste découvert par les Trans il y a plusieurs années, présentait son tout premier album Sillon au dernier Printemps de Bourges. Un album tout en délicatesse, plein de mélodies poétiques, renforcées par la patte d’Olivier Coursier du duo Aaron. Pour le Café de la Danse, Adrien Daucé a su allier force et élégance. En première partie était invitée une amie rencontrée au Chantier des Francos 2013, la fragile Mathilde Forget.

Alors que l’image laissée par son album oscille entre chanson française et folk anglaise, AuDen démarre son concert par une introduction bien noise pour poser l’ambiance. Bientôt c’est une explosion de sensibilité qui emplit la salle. Puis, contre toute attente, le jeune Breton balance son premier single, ‘Pour Mieux S’unir’. Mais c’est pour révéler un morceau plus soutenu, moins languissant que sur disque. Plus lumineux surtout.

Adrien Daucé lance un grand sourire à la foule et demande à voir la salle. « C’est ma date, on m’a dit de faire ce que je veux ! » déclare-t-il ! Et pour le prouver, il fait s’abattre l’orage sur le Café de la Danse dans un rock des plus surprenants avec ‘Ici ou Là’. On sent que le groupe a bien bossé cette date pour éblouir le public de son énergie.

Pour tenir le public en haleine, AuDen alterne entre textes mis en musique, et versions limite progressives de certains morceaux inoffensifs en apparence. Lorsque ses ‘Amours Mortes’ s’électrisent, l’effet est renversant : la mélancolie des textes se pose sur une batterie précise pour toucher juste, et rendre l’intensité palpable.

Malheureusement, donnant tout dans les versions musclées, les musiciens semblent à bout de souffle arrivés sur l’aérien ‘Azur Ether’… Pour se ménager, certains morceaux restent paisibles, avec des progressions à la limite de la facilité, ce qui ne permet pas de maintenir la tension tout au long du concert.

Seulement parfois, les jolies arpèges de ‘Le Large’ ou les paroles de ‘Les Printemps’ se suffisent à elles-mêmes – comme le petit duo avec Olivier Coursier sur ‘Des Reves’ en témoigne.

YouTube Preview Image

Réclame

Sillon, le premier album d’AuDen est paru chez Polydor.
AuDen sera en concert aux festival Les 3 Elephants, aux Francofolies de La Rochelle


Remerciements : Nina (Polydor)

Catégorie : Concerts
Artiste(s) :
Salle(s) :
Production(s) :
Ville(s) :

Et toi t'en penses quoi ?

Plugin from the creators of iPhone :: More at Plulz Wordpress Plugins